L’ART BRUT

FR | EN


Japon



  • Les récentes recherches menées au Japon par la Collection de l’Art Brut se sont révélées foisonnantes et fructueuses. Pour la première fois en Europe, le musée lausannois présente ces oeuvres en provenance de diverses villes nippones, notamment Kyoto, Kôbe et Yokohama.

    L’exposition réunit douze créateurs japonais autodidactes: Shinichi Sawada - Satoshi Nishikawa - Mitsuteru Ishino - Hidenori Motooka - Masao Obata - Yuji Tsuji - Takashi Shuji - Takanori Herai - Yoshimitsu Tomizuka - Eijiro Miyama - Toshiaki Yoshikawa - Moriya Kishaba.

    Leurs productions - peintures, dessins et sculptures - témoignent d’une richesse et d’une diversité étonnantes. Chacune de ces pièces porte l’empreinte du raffinement et de la délicatesse attachés à la culture nippone. Toutefois, l’emprise de la culture japonaise a très peu d’impact sur ces créateurs. Face à cette société hyperperformante et compétitive, l’inventivité de ces auteurs autodidactes se développe à la faveur d’un processus primaire et pulsionnel, déployant une expression archaïque qui dote les oeuvres d’une portée universelle. Masao Obata, Takashi Tsuji ou Shinichi Sawada, pour ne citer que certains d’entre eux, dérogent à la tradition, créant des univers uniques dont ils sont les seuls maîtres.

    Les oeuvres présentées - une centaine - sont accompagnées de neuf documentaires consacrés aux auteurs (environ 15 min. chacun). Réunis sur le DVD Diamants Bruts du Japon, ils sont réalisés par Philippe Lespinasse et Andress Alvarez, et produits par la Collection de l’Art Brut et Lokomotiv Films.

    A cette occasion, un catalogue en français, en anglais et en japonais est publié par la Collection de l’Art Brut en collaboration avec les éditions Infolio.

    L’ouvrage, riche de 60 illustrations, rassemble des textes de:

    • Lucienne Peiry, directrice de la Collection de l’Art Brut
    • Sarah Lombardi, conservatrice à la Collection de l’Art Brut
    • Yoshiko Hata, directrice artistique du Borderless Art Museum NO-MA, à Omihachiman
    • Tadashi Hattori, conservateur au Hyogo Prefectural Museum of Art, à Kôbe

    La collaboration entre les institutions japonaises et la Collection de l’Art Brut pour l’organisation de cette manifestation a donné lieu à une donation majeure d’une centaine d’oeuvres, présentées dans le cadre de cette exposition. Cette importante acquisition marque l’ouverture de la Collection de l’Art Brut vers l’Extrême Orient.

  • Informations pratiques

    Dates

    Du 22 février 2008 au 25 janvier 2009

    Vernissage le jeudi 21 février 2008 à 18h30

    Commissaire

    Lucienne Peiry

    Catalogue de l’exposition

    Yoshiko Hata, Tadashi Hattori, Sarah Lombardi et Lucienne Peiry, Art Brut du Japon, en français, en japonais et en anglais, Gollion/Lausanne, Infolio/Collection de l’Art Brut, 2008.

    Film / DVD

    Diamants bruts du Japon, 9 films de Philippe Lespinasse et Andress Alvarez en japonais, sous-titré en français, 145 min., Le Tourne/Lausanne, Lokomotiv Films/Collection de l’Art Brut, 2008.

    Evénements liés

    Visite commentée publique gratuite

    Partenaires

    Boutique

    Enseignants

    Biographie-s:

    Boutique