L’ART BRUT

FR | EN


Recherches sur l’Art Brut


La Collection de l'Art Brut poursuit la recherche sur les écrits bruts avec la parution de l'ouvrage "Poétique des écrits bruts" de Vincent Capt

14.11.2013
La pensée de l'art développée par Dubuffet sous le nom d'"art brut" passe par le langage et concerne les textes autant que les dessins, les peintures ou les sculptures.
D'anciens écrits asilaires conservés à la Collection de l'Art Brut sont ici présentés et analysés. Ces "histoires de fous" posent à la critique des difficultés théoriques nombreuses et souvent inédites - autant de problèmes qui impliquent de s'ouvrir à une poétique de l'énonciation, dans le prolongement d'Emile Benveniste et d'Henri Meschonnic.
Les "écrits bruts" déplacent la question de l'altérité de l'aliéné vers le langage. Déplacement historicisé. Moderne par excellence. C'est ce déplacement qu'explore l'ouvrage de Vincent Capt.
Disponible à la librairie du musée.

Docteur en langue et littérature française (Université de Lausanne/ Université de Paris 8), cofondateur du Crab (Collectif de réflexion autour de l'art brut), Vincent Capt est chercheur en enseignant en linguistique française à l'Université de Lausanne. Son approche du langage fait se rencontrer l'anthropologie, les théories de l'art et celle de l'énonciation. Il a précédemment publié, dans la collection Contre-courant, une nouvelle série éditée par la Collection de l'Art Brut, "
Ecrivainer, la langue morcelée de Samuel Daiber" (Lausanne/ Goillon, Collection de l'Art Brut/ Infolio, 2012).

Poétique des écrits bruts
Texte de Vincent Capt, préface de Sarah Lombardi
16 x 24 cm, 390 pages, 106 illustrations dont 16 ill. couleur
Lausanne/ Limoges, Collection de l'Art Brut/ Lambert-Lucas, 2013
prix: CHF 27.60
ISBN: 978-2-35935-078-4