L’ART BRUT

FR | EN


Recherches sur l’Art Brut


Séminaire "parler de l’art brut aujourd’hui" dirigé par Barbara Safarova

04.12.2013
En collaboration avec La maison rouge, abcd & le Collège International de Philosophie proposent un séminaire sur l’art brut dirigé par Barbara Safarova.

4ème séance: corps subtils

L’exposition « Corps subtils, une traversée des collections d’art brut et d’art indien de Philippe Mons», présentée au LaM, comprenait près de 700 œuvres et proposait un dialogue entre, principalement, des œuvres classées dans l’art brut et des créations à vocation mystique de l’art tantrique indien. Quel lien réunit ces productions, nourries d’esthétique, d’éthique et de formes religieuses différentes? S’agit-il d’une recherche d’unité, une expérience de fusion du moi avec le monde, un aspect méconnu de l’art brut ? C’est sans doute à travers le regard de l’accumulateur qu’il faut chercher la réponse. Un terme retenu par Mons en référence à celui qui accumule mais aussi à l’objet qui condense de l’énergie avant de la restituer. Mais alors comment rendre compte de ce point de vue dans une exposition? Et pourquoi utiliser les termes de fable et de macle ?

Avec : Philippe Mons, collectionneur, psychiatre et yogi et les commissaires de l’exposition : Christophe Boulanger, attaché de conservation en charge de l’art brut au LaM, Savine Faupin, conservatrice en chef en charge de l’art brut au LaM et Barnabé Mons , commissaire indépendant.

LA MAISON ROUGE
10 boulevard de la Bastille
75012 PARIS
mercredi 4 décembre 2013 / 19h – 21h
accès libre dans la mesure des places disponibles