L’ART BRUT

FR | EN


Recherches sur l’Art Brut


Participation de Sarah Lombardi au Colloque international "Art Brut et Matérialité: de l'imaginaire à l'œuvre."

27.10.2014
Le 27 octobre de 11h30-12h30 : « Le musée à l'épreuve de l'art brut aux trois coins du monde »
Table ronde avec Savine Faupin (Villeneuve d'Ascq, LAM), Sarah Lombardi (Lausanne, Collection de l'Art Brut) et Valérie Rousseau (New York, American Folk Art Museum)
Étude comparative de trois politiques muséales concernant l'exposition des œuvres relevant de l'"Art Brut".


Cette table ronde est organisée dans le cadre du Colloque international "Art Brut et Matérialité: des imaginaires à l'œuvre."
Ce colloque a pour objectif de se pencher sur la matérialité des œuvres apparentées hier et aujourd’hui à l’Art Brut. Non simplement en raison de la variété des « matériaux » employés ou des diverses « techniques » mobilisées, mais également parce que la matérialité fait partie intégrante du regard et des discours portés sur les œuvres. Il n’y a pas de critères stylistiques ou esthétiques à priori qui définiraient leur spécificité. Si les matériaux employés peuvent rendre compte de certaines conditions de réalisation, ils indiquent également qu’ils ont été, à un moment donné, poétisés. C’est-à-dire historicisés dans le champ de l’art par un regard. Sur ce point, les œuvres d’art brut fonctionnent comme d’extraordinaires miroirs de nos propres grilles de lecture. De façon perspectiviste et «constructiviste» ( le point de vue crée l’objet ), il s’agira de passer les œuvres au« crible » simultané des discours et des dispositifs qui, dans le monde de l’art, ont permis leur émergence, leur conservation et leur exposition.

Date: 27 et 28 octobre 2014

Lieu: Université Paris Ouest Nanterre,
Amphithéâtre B2 (salle de cinéma), bâtiment B
200 avenue de la République
92 001 Nanterre

Télécharger le programme complet du Colloque

jevaisauxmusees.ch