L’ART BRUT

FR | EN


Guy Brunet réalisateur - Les studios Paravision - 05.06. - 04.10.2015



  • C’est à l’âge de 16 ans que Guy Brunet (1945) commence à écrire ses premiers scénarios (plus de 350 au total) sur des cahiers d’écolier, avant de se consacrer progressivement au dessin. Il emploie d’abord des crayons de couleur pour réaliser ses story-boards. Par la suite, il dessine et peint ses propres affiches de films au verso d’affiches de cinéma héritées de son père, autrefois projectionniste et exploitant d’une petite salle. L’auteur utilise de la peinture employée habituellement pour la construction, qu’il remplace progressivement par de l’acrylique. Enfin, il découpe dans du carton des silhouettes qui représentent une multitude d’actrices, acteurs, réalisateurs et producteurs auxquels il donne chair et voix en les animant devant d’imposants décors créés par lui-même. C’est la dernière étape avant la réalisation du film à proprement parler, tourné en prise directe avec une petite caméra numérique préalablement fixée sur un trépied.

    Autodidacte, l’auteur emploie essentiellement des matériaux et des supports de récupération, comme de vieux téléviseurs qu’il démembre pour n’en garder que la carcasse qui servira de boîte à ses décors miniatures, le revers d’affiches de cinéma, ou encore des boîtes cartonnées de chocolat en poudre ou des pochettes de 33 tours.
    Tous les sujets et thèmes de ses travaux sont tirés de la culture cinématographique de son enfance, qu’il a intégrée en visionnant quantité de films sur le grand écran du cinéma Le Plaza, à Cagnac-les-Mines, dans le Tarn, dont ses parents ont été les gérants entre 1949 et 1961. C’est cette époque à laquelle Guy Brunet redonne vie par amour et nostalgie, car elle a bercé toute sa jeunesse.

    Avec la vaste fresque murale qu’il a peinte sur la façade extérieure de sa maison, illustrant sa vision de l’âge d’or du cinéma hollywoodien, des années 1930 aux années 1960, Guy Brunet marque la frontière entre le monde qui l’entoure – un environnement gris et industriel – et cet univers imaginaire que l’on découvre dès le seuil de sa porte franchi. On entre alors dans une autre dimension, faite de paillettes, de lumière et de couleurs.

    L’exposition est accompagnée de films de Guy Brunet et de photographies de Mario Del Curto.

    Une exposition itinérante et co-produite par la Collection de l’Art Brut (Lausanne), le lieu unique (Nantes/ du 13 avril au 29 mai 2016) et les musées du Grand Rodez (automne 2016).

    Avec le généreux soutien de la Loterie Romande, de l'association des amis de l'Art Brut, de la Fondation Sandoz et de Retraites Populaires.

    L'exposition Guy Brunet réalisateur - Les studios Paravision dans la presse:
    "Guy Brunet, l'obstiné", La couleur des jours, juin 2015
    "Un cinéma en rêves et en carton", Sortir (Le Temps), 20 mai 2015
    "Guy Brunet se fait son cinéma", 24Heures, 3 juin 2015
  • Informations pratiques

    Dates

    Du 5 juin au 4 octobre 2015


    Vernissage

    jeudi 4 juin 2015, 18h30



    Commissaire

    Mario Del Curto, photographe, et Charles Soubeyran, commissaire indépendant


    Publication

    Guy Brunet réalisateur – Les studios Paravision, sous la direction de Mario Del Curto, Charles Soubeyran, Sarah Lombardi et Till Schaap, graphisme: Werner Jeker, Lausanne/ Berne, Collection de l’Art Brut/ Till Schaap, 2015 (232 pages, 200 photographies et illustrations).

    Court-métrage

    Un court portrait filmé par Bastien Genoux (Detours Films) est diffusé en continu dans l'exposition


    Affiche, affichette, cartes postales

    Affiche format mondial (120 x 90 cm) et affichette de l’exposition; cartes postales.


    Accessibilité  

    L’exposition Guy Brunet réalisateur – Les studios Paravision est partiellement accessible aux personnes à mobilité réduite.

    Visites commentées publiques gratuites
    (entrée du musée payante) - durée 60 min.

    samedi 13 juin à 14h
    samedi 12 septembre à 14h
    Inscription en ligne, dans la limite des places disponibles.

    Les 13 juin et 12 septembre, les visites publiques sont organisées en même temps que les ateliers jeune public.


    Ateliers jeune public (6-12ans)
    Durée 1h30/ Prix: 10.- par enfant

    samedi 13 juin à 14h
    samedi 12 septembre à 14h
    Inscription en ligne, dans la limite des places disponibles.

    Visites sur demande

    Pour groupes (dès 4 ans) et classes : visites sur demande (en français, allemand, anglais et italien)

    Visites commentées gratuites pour enseignants (durée 60 min)

    jeudi 17 juin à 17h
    Destinée aux enseignants des niveaux secondaires et postobligatoires.
    Inscription en ligne, dans la limite des places disponibles.


    Soirée spéciale en collaboration avec la Cinémathèque suisse (Cinéma Capitole)

    mardi 2 juin 2015, 20h00


    Projection d’un classique du cinéma choisi par Guy Brunet :
    An American in Paris, de Vincente Minnelli, USA, 1951, 112’, Copie numérique restaurée

    En présence de Guy Brunet et des commissaires de l’exposition

    Cinéma Capitole - Avenue du Théâtre 6 - 1005 Lausanne
    Réservations sur le site de la Cinémathèque suisse


    Dans le cadre de la soirée de projections open air "Les Jardins de l'Art Brut"

    samedi 4 juillet (ouverture des portes 18h00, projections dès 22h00)


    Projection d'un film documentaire sur l’univers de Guy Brunet dans son lieu de vie et de création.

    Guy Brunet : La fabuleuse histoire de la Paravision, de Renée Garaud & Lilian Bathelot, 2013, 57’
    En présence de Guy Brunet





    Guy Brunet, un court portrait filmé par Bastien Genoux (Detours Films)


    GUY BRUNET - extraits from Bastien Genoux on Vimeo.

    Biographie-s:

    Boutique


jevaisauxmusees.ch