Bartlett, Morton

Sans titre
  • Sans titre
  • Sans titre
  • Sans titre
  • Sans titre
  • Sans titre
  • Sans titre
  • Sans titre
  • Portrait de Morton Bartlett

Sans titre

Morton Bartlett, sans titre, entre 1936 et 1965, sculpture de plâtre peinte et vêtement, 84 x 48 x 15 cm, © crédit photographique Collection de l’Art Brut, Lausanne

Auteurs

Bartlett, Morton, (1909-1992), USA

Biographie

Morton Bartlett, orphelin à l’âge de 8 ans, est adopté par un couple aisé du Massachusetts. Il se forme à la Philipps Exeter Academy de Boston et fait un passage à la Harvard University (1929-1930) qu’il quitte pour gagner sa vie comme photographe indépendant. Des problèmes de santé, liés aux produits de développement des images, le forcent à abandonner cette profession. Il exerce alors divers métiers, comme responsable de station-service ou représentant de meubles et sert l’armée américaine pendant la Seconde Guerre mondiale. Il fonde ensuite la « Morton Bartlett and Associates », une agence de graphisme et d’impression. S’il demeure célibataire, il est intégré socialement.

Dès 1936, parallèlement à ses diverses activités professionnelles, Morton Bartlett se met à modeler des poupées. En 1962, un article sur son travail est publié dans le Yankee Magazine, grâce à son voisin, Kahlil Gibran (1922-2008), neveu de l’auteur du Prophète, avec qui il s’est lié d’amitié et qui souhaite faire connaître le travail de Bartlett. En 1965, à la parution de cet unique article publié de son vivant et qui suscite l’intérêt d’autres journalistes, Bartlett démembre ses sculptures, les emballe dans du papier journal et les range dans des coffrets qu’il fabrique sur mesure. Ces caisses comprennent 15 poupées et leurs accessoires, ainsi que des photographies et des dessins et sont entreposées dans le seul placard fermant à clé de sa maison. L’ensemble ne sera découvert qu’après sa mort.

Boutique

Exposition (s) à la Collection Art Brut