Duf, Gaston

Pâûlîchinêle gânsthêrs vitrês’-he
  • Pâûlîchinêle gânsthêrs vitrês’-he
  • Paûliçhinêle vâltê qûôlqise
  •  Le nâin pôlichinêle pâstriqûe.
  • Rinâûsêrôse viltritiês
  • Rinôcêrôse
  • Rinâûçêrôs
  • Rinâûçêr'-hôse; Ippâûpâûtâme vêlûse bilête
  • Flêurês pintâde fôûrchêtte çûilêre çôûtôs âhts pâins

Pâûlîchinêle gânsthêrs vitrês’-he

Gaston Duf Pâûlîchinêle gânsthêrs vitrês’-he, 1949 crayon de couleur sur papier 68,5 x 50,5 cm @ crédit photographique Collection de l'Art Brut, Lausanne

Auteurs

Duf, Gaston, (1920-1966), France

Biographie

Né dans la région minière du Pas-de-Calais, en France, Gaston Duf est issu d’une famille de dix enfants. A l’âge de quatorze ans, il entame un apprentissage de boulanger, avant d’être congédié pour incapacité. Par la suite, il travaille à la mine mais sa santé précaire l’oblige à s’absenter fréquemment. Il finit par n’exercer plus aucune activité, se réfugie dans l’alcool, puis est définitivement interné à l’âge de vingt ans dans un hôpital psychiatrique de Lille.

Quelques années plus tard, son médecin remarque qu’il dissimule dans la doublure de ses vêtements des dessins réalisés au crayon à la mine de plomb, dans les marges de journaux, représentant des bêtes monstrueuses. Le médecin lui fournit alors des crayons de couleur et des tubes de gouache ainsi que des feuilles de papier.

Gaston Duf se met à réaliser des compositions de plus grands formats, dont les sujets récurrents sont un polichinelle et une bête protéiforme, qu’il désigne comme un rhinocéros. Par ailleurs, il orthographie ce mot sous une nouvelle forme chaque fois qu’il dessine cet animal.

Boutique

Exposition (s) à la Collection Art Brut