Tripier, Jeanne

Cliché représentant les Orphéonistes de la Grande Citerne
  • Cliché représentant les Orphéonistes de la Grande Citerne
  • Vénus et sa succursale astrologique divine
  • Dictature universelle
  • sans titre
  • Et voilà tous les soldats de la garde républicaine
  • Sans titre
  • sans titre
  • Portrait de Jeanne Tripier

Cliché représentant les Orphéonistes de la Grande Citerne

Tripier, Jeanne Cliché représentant les Orphéonistes de la Grande Citerne, 1937 encre sur papier 21 x 15,5 cm © crédit photographique Collection de l’Art Brut, Lausanne

Auteurs

Tripier, Jeanne, (1869-1944), France

Biographie

Jeanne Tripier est née à Paris, en France. Fille d’un marchand de vin, elle passe son enfance à la campagne, puis s’installe dans le quartier de Montmartre où elle est employée comme vendeuse dans un grand magasin. A l’âge de cinquante-huit ans, elle se passionne pour les doctrines spirites et la divination. Ses nouvelles activités l’accaparent tellement qu’elle renonce peu à peu à se rendre à son travail. En 1934, elle est internée dans un hôpital psychiatrique de la région parisienne.

Jeanne Tripier rédige des textes et réalise des dessins, des broderies et des ouvrages tricotés au crochet. Elle considère toutes ses créations comme des révélations médiumniques. L’auteur insère fréquemment dans ses écrits de petites compositions réalisées à l’encre noire, violette ou bleue. Elle ajoute à l’occasion de la teinture pour cheveux, du vernis à ongles, du sucre ou des médicaments et mélange aussi plusieurs couleurs, obtenant des nappes aux nuances subtiles qu’elle utilise comme des tables de voyance.

Boutique

Exposition (s) à la Collection Art Brut