Saban, Ody

Ce soir Michel, Cher mon chant
  • Ce soir Michel, Cher mon chant
  • Konus Kus ou Parle oiseau
  • Visage peuplé d’amoureux
  • L’un ferme la bouche, l’autre ne se tait pas ou une bouche de femme fermée
  • La présidente
  • Statue of Liberty
  • Opéra
  • Portrait d'Ody Saban

Ce soir Michel, Cher mon chant

Ody Saban, Ce soir Michel, Cher mon chant, 1993, aquarelle et encre de Chine sur papier de soie, 98 x 64 cm, Photo : Olivier Laffely, Atelier de numérisation – Ville de Lausanne Collection de l’Art Brut, Lausanne

Auteurs

Saban, Ody, (1953), Turquie

Biographie

Ody Saban est née à Istanbul en 1953, au sein d’une famille juive sépharade. Jusqu’à l’âge de seize ans, elle est scolarisée dans une école catholique, où les cours sont dispensés par des sœurs françaises et italiennes. Ses parents divorcent alors qu’elle est encore enfant et son père meurt quelques années après, ce qu’elle n’apprendra que bien plus tard. Sa mère s’étant remariée avec un artisan musulman, Ody Saban s’initie avec lui à la restauration de miniatures, à l’art de l’enluminure, de la fresque et de la peinture sur porcelaine. Cet apprentissage, ainsi que les broderies traditionnelles turques que sa mère collectionne, marquent profondément la jeune fille. En 1969, elle fuit la répression de la dictature turque et s’expatrie en Israël. Inscrite à l’Université de Haïfa, elle obtient un diplôme d’arts plastiques, en 1976, avant de partir pour Paris, où elle fréquente les Beaux-Arts entre 1977 et 1980. Elle revient par la suite en France, après un long séjour aux Etats-Unis, entre New York, Boston et la Californie.

Les expressions artistiques d’Ody Saban sont multiples et touchent autant la création plastique tels que le dessin, la peinture, la sculpture, que la danse, la performance, la poésie ou le livre d’artiste. Elle se rapproche un temps du mouvement surréaliste tardif mené par Vincent Bounoure puis fait la connaissance de plusieurs personnalités liées à l’Art Brut et à l’art singulier, comme l’auteur Michel Nedjar, ou Gérard Sendrey, fondateur du Musée de la Création Franche. Dès le début des années 1980, Ody Saban correspond avec Michel Thévoz, premier directeur de la Collection de l’Art Brut, puis avec plusieurs autres collaborateurs du musée. Les œuvres conservées dans le musée lausannois sont principalement réalisées à l’encre de Chine et à l’aquarelle et figurent des compositions denses et hétéroclites. La représentation du corps et de sa puissance érotique est le thème dominant de ses créations.