Décès de l'auteur d'Art Brut iranien Davood Koochaki

24.06.2020 - general

La Collection de l’Art Brut a le grand regret d’annoncer que l'auteur d'Art Brut iranien Davood Koochaki est décédé le 20 juin dernier. 

Davood Koochaki est né à Rasht, une ville du nord-ouest de l’Iran. Il quitte l’école à l’âge de sept ans pour travailler dans les rizières avec ses parents. En 1952, il rejoint Téhéran où il trouve un emploi de mécanicien dans un garage. La nuit, le jeune homme sort, fréquente des cercles d’intellectuels – bien qu’étant lui-même pratiquement illettré. Il se marie à vingt-quatre ans et, la même année, ouvre son propre garage. Le couple aura quatre enfants.

Davood Koochaki commence à dessiner vers le milieu de la soixantaine, alors qu’il a déjà pris sa retraite. Son gendre l’y encourage et le fournit en matériel de qualité ; il utilise exclusivement de la mine de plomb et des crayons de couleurs, ce qui lui vaut dans son entourage le surnom d’« homme au crayon ». Par le biais de formes noires et denses, le plus souvent sur fond blanc, il représente des personnages mystérieux et des animaux fantastiques. 

La Collection de l'Art Brut a montré plusieurs œuvres de Davood Koochaki dans l'exposition "Nouvelles acquisitions", du 8 juin 2018 au 3 mars 2019.