La Collection de l’Art Brut prête plus de 110 œuvres de Jeanne Tripier pour l’exposition "Creación y delirio" à la Casa Encendida, Madrid (ES).

06.10.2018 - vie

Cette exposition, composée intégralement d’œuvres de Jeanne Tripier provenant de la Collection de l’Art Brut, fait partie d’une série de recherches initiées depuis dix ans à la Casa Encendida, qui met en évidence les liens entre les impulsions créatives d’artistes dit « marginaux » et les avant-gardes du XIXème et du XXème siècle.

Durant les dix années qu’elle a passé à l’hôpital psychiatrique de Neuilly sur Marne, Jeanne Tripier rédige des textes et réalise des dessins, des broderies et des ouvrages tricotés au crochet. Elle considère toutes ses créations comme des révélations médiumniques. L’auteur insère fréquemment dans ses écrits de petites compositions réalisées à l’encre noire, violette ou bleue. Elle ajoute à l’occasion de la teinture pour cheveux, du vernis à ongles, du sucre ou des médicaments et mélange aussi plusieurs couleurs, obtenant des nappes aux nuances subtiles qu’elle utilise comme des tables de voyance. 

Curatrice de cette exposition, Aurora Herrera, a également réalisé des présentations sur la figure du grand metteur en scène et scénographe anglais Edward Gordon Craig, ainsi que sur la danseuse américaine Loïe Fuller.

Creación y delirio
Casa Encendida, Ronda de Valencia, 2, 28012 Madrid 
Du 10 octobre 2018 au 5 janvier 2019