Le catalogue des 40 ans de la Collection de l'Art Brut

14.04.2016 - vie

L’Art Brut de Jean Dubuffet, aux origines de la collection
Publié par Flammarion.
Ouvrage collectif, sous la direction de Sarah Lombardi

Jean Dubuffet, à l'origine de l’expression « Art Brut », a réuni vingt-cinq ans durant une extraordinaire collection d’œuvres réalisées par des auteurs en marge du circuit officiel. En 1971, il décide de la pérenniser en offrant un lieu à ces œuvres de marginaux autodidactes, parfois pensionnaires d’hôpitaux psychiatriques ou détenus, souvent originaux, solitaires et réprouvés.
Il fait don de cet ensemble à la Ville de Lausanne, et le musée de la Collection de l’Art Brut est inauguré en 1976. Jean Dubuffet est ainsi à l'origine de la première collection d'Art Brut du monde, qui compte les œuvres de figures majeures comme Aloïse, Adolf Wölfli, Henry Darger, ou encore Augustin Lesage et Josef Hofer.
Le quarantième anniversaire de ce lieu de référence, où sont conservées près de 60 000 œuvres, est l’occasion de revenir sur la naissance de cette institution lausannoise et sur les moments clés qui ont jalonné son développement. L’ouvrage, conçu tel un écrin abritant cent des œuvres les plus significatives de ce musée, met ainsi en lumière les origines de la collection, dont la première manifestation hors les murs de la Compagnie de l’Art Brut intitulée « L’Art Brut » est présentée en 1949 à la galerie René Drouin à Paris. S’intéresser à cet événement permet à la fois d’en mesurer l’audace et toute la portée critique pour l’époque, et de rassembler des œuvres collectionnées par Jean Dubuffet entre 1945 et 1949, lesquelles forment le noyau d’origine de la Collection de l’Art Brut.
Des textes de Sarah Lombardi ainsi que d'autres auteurs, dont Michel Thévoz et Lucienne Peiry, successivement directeurs de la Collection de l'Art Brut, rendent compte des années d’enrichissement de celle-ci.

L'ouvrage est disponible à la librairie du musée au prix préférentiel de CHF 55.- pendant la durée de l'exposition