Eternity Has no Door of Escape

eternity has no door of escape

Dubuffet au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, ce concept regroupe des oeuvres de malades mentaux, mais aussi d’adeptes du spiritisme et d’autodidactes inspirés. Il bouleverse nos critères esthétiques et culturels, révolutionne notre rapport à la folie.

Ce film revient sur les grands moments et les figures historiques de l’art brut (Jean Dubuffet, André Breton, Hans Prinzhorn, Harald Szeemann…) grâce à des témoignages, des analyses, et de nombreuses images d’archive, pour la plupart inédites. Il nous emmène à la rencontre de certains des plus éminents spécialistes et de lieux emblématiques de l’art brut en France, en Suisse, en Allemagne et en Belgique.

Il nous invite à nous perdre dans des univers à la beauté insensée, dans les oeuvres d’ Adolf Wölfli, Aloïse Corbaz, Augustin Lesage, August Natterer…

L’art brut est un des grands absents de l’histoire de l’art. Ce film nous permet d’aller à sa rencontre, et de nous interroger sur les mystères de la création.

Avec: Michel Thevoz, Lucienne Peiry, Sarah Lombardi, Laurent Danchin, Thomas Röske, Christian Berst, Carine Fol, Michel Nedjar, Bruno Decharme, Savine Faupin, Christophe Boulanger, Agnés Bourbonnais, Déborah Couette, Béatrice Steiner, Raphaël Koenig, Bruno Gérard.

Bonus (46’):

Conversation avec Laurent Danchin (14’) / Regards croisés sur l’art brut (18’) Lise Maurer nous parle de Laure Pigeon (6’) / Louis Poulain et Bruno Gérard de l’Atelier de la Pommeraie (8’)

Eternity Has no Door of Escape

Film d'Arthur Borgnis, Les Films d'un Jour, 2017, 80 min


Prix

CHF 29.-


Commande