Godi, Jules

W Wuleminn
  • W Wuleminn
  • sans titre
  • sans titre
  • sans titre
  • sans titre

W Wuleminn

Jules Godi, "W Wuleminn", 1975, Feutres de couleurs sur papier, 39 x 48 cm, Photo : Caroline Smyrliadis, Atelier de numérisation ¬- Ville de Lausanne Collection de l’Art Brut, Lausanne

Auteurs

Godi, Jules , (1902-1986), Italie

Biographie

D’origine italienne, Jules Godi (1902-1986) exerce la profession de maçon jusqu’à sa retraite, époque à laquelle il se retire dans les environs de Dardignan, dans le Var, en France. Il pratique en parallèle la radiesthésie ; on s’adresse par exemple à lui pour détecter les nappes d’eau souterraine, les personnes disparues ou les objets perdus. En 1959, sa famille disparaît lors de la rupture d’un barrage. Cette catastrophe est probablement l’élément déclencheur de son activité créatrice.


Jules Godi peint avec son pendule, par lequel il se dit guidé, à la manière des artistes spirites. Dans un premier temps, il ponctue sa feuille de points de repère, déterminés à l’aide de son instrument, qui se réfèrent parfois à la configuration astrale. Alors qu’il communique avec des « forces occultes », il relie ces points, puis il entame la mise en couleurs des surfaces créées avec des stylos feutre. L’auteur figure des sites accidentés, des amoncellements de maisons, des toits ou des blocs en dents-de-scie,  rappelant les lieux du drame qui emporta sa famille. Les paysages de Jules Godi, souvent jalonnés de calvaires et de cimetières, évoquent tout à la fois des chemins de croix et des nécropoles. L’entier du support est saturé de ces aplats colorés et géométriques.


Exposition (s) à la Collection Art Brut