Le Carré-Galimard, Simone

sans titre
  • sans titre
  • sans titre
  • sans titre
  • sans titre
  • sans titre
  • Portrait de Simone Le Carré-Galimard

sans titre

Simone Le Carré-Galimard, sans titre, après 1970, collage sur papier, 44 x 33 x 9 cm, photo : Claudine Garcia, Atelier de numérisation – Ville de Lausanne, Collection de l’Art Brut, Lausanne

Auteurs

Le Carré-Galimard, Simone , (1912 – 1996), France

Biographie

Simone Le Carré-Galimard (1912 – 1996) est née à Troyes, en France. À l'âge de sept ans, elle perd son père puis est élevée par sa mère dans un milieu austère et puritain. En 1929, elle entre à l’école des Arts décoratifs de Paris, mais ne parvient pas à trouver de travail à l’issue de sa formation et revient vivre aux côtés de sa mère. Durant l’Occupation, Simone le Carré-Galimard entre dans la Résistance et reçoit la Croix de guerre à la Libération. La jeune femme se marie avec un ami d’enfance, rescapé des camps allemands, et se met alors à dessiner. Elle réalise aussi des collages à partir de photographies – une technique lui permettant de mettre en scène des corps féminins disloqués dont les attributs sexuels sont particulièrement visibles. En 1954, le couple ouvre un restaurant dans le quartier alors malfamé de Strasbourg-Saint-Denis, à Paris, où ils sont entraînés malgré eux dans plusieurs affaires de racket. Ils abandonnent finalement l'entreprise et s'installent dans un petit pavillon du XIVe arrondissement. 


Dès 1970, elle crée de nombreux assemblages représentant des personnages et des animaux fabuleux qu’elle entrepose dans son logement, de la cave au grenier. Ils sont confectionnés à partir d'objets divers et de matériaux qu'elle récupère au rebus et dans les marchés aux puces.

Boutique

Exposition (s) à la Collection Art Brut