Décès d’Ignacio Carles-Tolrà

07.11.2019 - general

 La Collection de l’Art Brut a le grand regret d’annoncer le décès d’Ignacio Carles-Tolrà, artiste espagnol qui venait de fêter ses quatre-vingt-onze ans.Elle adresse à son épouse Maria Victoria et à ses proches ses sincères condoléances.

Ignacio Carles-Tolrà a commencé à peindre et à dessiner en 1960, année où il déménage à Genève. Il travaille alors pour la Croix-Rouge et dessine surtout le soir et la nuit. À sa retraite, il retourne vivre en Espagne, à Santander, accompagné de sa femme, où il poursuit sa création.

Ignacio Carles-Tolrà avait beaucoup d’estime pour Jean Dubuffet, le peintre tout comme le théoricien. Les deux hommes ont d’ailleurs entretenu une correspondance régulière. Dans une lettre qu’il lui adresse en 1981, Jean Dubuffet écrit « Votre art est radical, tout à fait pur, il est aussi animé d’une impulsion véhémente qui est puissamment impressionnante. Et il se porte à un degré très élevé de surchauffe mentale qui se rencontre rarement ».

La Collection de l’Art Brut possède un corpus de plus de cinq cents dessins, peintures et sculptures réalisés par ce créateur. Carles-Tolrà figure également parmi les généreux donateurs du musée lausannois. Il donne plus de deux cents œuvres d’auteurs anonymes, d’autodidactes, mais également de représentants majeurs de l’Art Brut comme Madge Gill, Johann Hauser, Raphaël Lonné ou August Walla, sans compter le grand nombre de ses propres œuvres qu’il a régulièrement offertes dans le souhait d’y réunir ses travaux les plus significatifs.