Brunet, Guy

La main gauche du seigneur
  • La main gauche du seigneur
  • Fanfan la Tulipe
  • Les conquérants d'un nouveau monde
  • 20th Century Fox
  • Metro Goldwyn Mayer
  • Sans titre
  • Elisabeth Taylor (Cléopatre)
  • Guy Brunet

La main gauche du seigneur

Guy Brunet La main gauche du seigneur, 2012 Acrylique sur papier 174 x 119 cm Photo : Charlotte Aebischer, Atelier de numérisation - Ville de Lausanne Collection de l’Art Brut, Lausanne

Auteurs

Brunet, Guy, (1945), Suisse

Biographie

Guy Brunet est né en 1945 à Viviez (Aveyron, France) dans une famille de trois enfants. Ses parents exploitent un cinéma, après avoir exercé la profession de projectionnistes ambulants. En 1949, ils s’installent à Cagnac-les-Mines (Tarn, France) où ils gèrent Le Plaza, programmant surtout des films hollywoodiens. Dès l’âge de sept ans, Guy Brunet invente des histoires et les mets en scène. À partir de 1958, il assiste son père et en profite pour étudier les nombreux films qu’il a alors l’occcasion de visionner. Tous les aspects l’intéressent : le scénario, le jeu des acteurs, la prise de vue, le montage, la musique, les décors. Il collecte une impressionnante documentation à partir des dossiers de promotion des films, et acquiert aussi des ouvrages et des revues spécialisées. Il s’intéresse également aux débuts de la télévision populaire et aux premières séries comme Thierry la Fronde ou Au théâtre ce soir. Le nouveau cinéma l’intéresse peu. Il le juge « trop violent » et ne correspondant pas à sa vision du monde.

Guy Brunet a toujours voulu être réalisateur. Son ambition est contrariée par ses parents pour lesquels cinéaste n’est pas un métier. Il doit quitter le lycée en 1960 et seconder son père comme opérateur/projectionniste. Après la fermeture du cinéma Le Plaza en 1961, il travaille dans plusieurs commerces, notamment un magasin d’électroménager avec ses parents et, dès 1973, comme ouvrier dans l’Aveyron, où il retourne vivre. En 1986, il se retrouve au chômage suite à la crise économique du bassin minier. Il enchaîne alors les « petits boulots » : peintre-décorateur, animateur dans des bals… En 1994, il s’installe dans une ancienne boucherie de sa ville natale, Viviez, où il aménage un atelier. C’est là qu’il fonde quelques années tard sa société de production de films, les studios Paravision, concrétisant ainsi son rêve d’enfant.
Tout à la fois producteur, scénariste, dialoguiste, décorateur, costumier, maquilleur, acteur, caméraman, réalisateur et affichiste, Guy Brunet recrée à son image un âge d’or du cinéma, essentiellement inspiré par Hollywood et le réalisateur Cecil B. DeMille, figure phare du genre.
Il réalise son premier film en 2001. Quatorze autres ont suivi depuis.


Exposition(s) à la Collection de l'Art Brut

Boutique

Exposition (s) à la Collection Art Brut