Sanfourche, Jean Joseph

sans titre
  • sans titre
  • Il ne faut pas se laisser impressionner…
  • Aimez-vous comme on s’aime à Solignac
  • Aloïse
  • Il ne faut pas se laisser impressionner…
  • Sanfourche 1823 sur manuscrit 1552
  • sans titre
  • Portrait de Jean-Joseph Sanfourche

sans titre

Sanfourche, Jean-Joseph sans titre, 1968 stylo à bille et aquarelle sur papier 32 x 24 cm © crédit photographique Collection de l’Art Brut, Lausanne

Auteurs

Sanfourche, Jean Joseph, (1932), France

Biographie

Jean-Joseph Sanfourche (1929 - 2010) est né en France, à Bordeaux. Le jeune garçon est initié au dessin par son père, mécanicien et peintre-dessinateur. Quelques années plus tard, pendant la Seconde Guerre mondiale, la famille est arrêtée par la Gestapo. Le père est fusillé; quant à Jean-Joseph et sa mère, ils sont par chance libérés et envoyés à Limoges. Mis sous tutelle, l’adolescent étudie ensuite la comptabilité. 

À sa majorité, il prend son indépendance et s’établit à Paris. Il devient directeur technique d’une usine textile, avant d’être nommé, à l’âge de vingt-cinq ans, à la tête d’une fabrique de prêt-à-porter. Il finit par abandonner le secteur industriel et travaille quelque temps dans l’administration, notamment au ministère des Affaires étrangères, puis retourne vivre dans la région de Limoges où il réside jusqu’à sa mort. Jean-Joseph Sanfourche s’adonne à la création artistique depuis l’âge de six ans. 

Artiste polyvalent, il dessine, peint, écrit, sculpte la pierre et le bois, travaille l’émail et le bronze. Depuis la fin des années soixante, il emploie également des matériaux insolites, comme des silex ou des os humains, qu’il taille et sur lesquels il peint de petits personnages colorés. Ses créations rappellent l’univers de Gaston Chaissac, qu’il rencontre en 1956 à Vix et avec qui il collabore. Jean-Joseph Sanfourche a également entretenu pendant dix-huit ans une importante correspondance illustrée avec Jean Dubuffet.