Le livre de Michel Thévoz "Ecrits Bruts" (1979) est toujours en vente à la librairie de la Collection de l'Art Brut

20.11.2020 - recherche

Véritable  anthologie des écrits bruts, cet ouvrage de 1979 est désormais introuvable en librairie.
Lien sur la boutique de la Collection de l'Art Brut.

"Ge voux Entvoye feaires fouttre", écrit Jules Doudin dans sa cellule. Les psychiatres mettent par principe la véhémence et les singularités orthographiques des écrits de cette nature au compte de l'imbécilité ou de la schizophrénie. Ils leur ont consacré des centaines de traités "psychopathologiques", mais sans jamais les reproduire, sinon par fragments parcimonieux, à titre de "symtômes". Quant aux critiques littéraires disposés à envisager positivement les déviations d'écriture, ils se fondent sempiternellement sur les mêmes auteurs : Joyce, Brisset, Roussel, Wolfson, etc. Mais lorsqu'on y regarde de plus près, on s'aperçoit que, en comparaison de la "littérature des cultivés", les textes solitaires et clandestins des internés et des spirites portent parfois la production d'écriture à sa plus grande effervescence créatrice. Conçus sans égard aux lecteurs, désorganisant sciemment le système de communication linguistique, ils représentent la riposte inventive des proscrits majeurs de notre société aux contraintes mentales de la langue que l'on dit si bien "maternelle"

Écrits bruts,  Textes présentés par Michel Thévoz, 1979, PUF Perspectives Critiques, 247 pages. CHF 20.-