Table ronde "Outsider Art (Art Brut): Symbolism of Body Adornments"

06.02.2021 - recherche

Lucienne Peiry et Camille Robcis, conversation

Pour vous inscrire à cette conversation, cliquez ici.

Les auteurs d'Art Brut développent des systèmes d'expression personnels pour produire des peintures, des sculptures, des dessins ou des œuvres textiles en dehors des cercles artistiques officiels. En dehors des conventions sociales, souvent résistants aux règles culturelles, ils transgressent (parfois involontairement) les codes établis et inventent des univers symboliques très personnels. Dans leurs œuvres, ces auteurs inventent des sujets, des modes de représentation, des systèmes de perspective et des moyens techniques, en recourant souvent à des matériaux usagés, ou de récupération.

Dans cette conversation avec Camille Robcis, Lucienne Peiry explore les artistes qui utilisent leur propre corps comme moyen d'expression dans des hôpitaux psychiatriques. Ces artistes créent des vêtements réels ou oniriques et des chimères corporelles : une robe de mariée créée à partir de fils tirés de draps de lit usagés, des tenues d'asile transformées et ornées d'écritures brodées, des costumes tissés avec des chiffons effilochés ; ces parures montrent une ingéniosité extravagante. Marguerite Sirvins, Agnes Richter, Anghus McPhee et Arthur Bispo do Rosario créent des vêtements qu'ils estiment dotés de vertus magiques et curatives. La vue de leurs œuvres provoque chez le spectateur une forte réaction corporelle. 

Lucienne Peiry est historienne de l'art, spécialiste de l'Art Brut, commissaire d'expositions en Europe et au Japon, notamment Intextricabilia, enchevêtrements magiques à la Maison rouge, Paris, 2017, et Ecrits d'Art Brut, au Musée Tinguely, à Bâle, en 2021. De 2001 à 2011, elle a été directrice de la Collection de l'Art Brut à Lausanne. Chargée de cours à l'EPFL (École Polytechnique Fédérale de Lausanne) depuis 2015, elle a beaucoup écrit sur l'Art Brut.

Camille Robcis est professeur associé d'histoire et de français à l'université de Columbia. En 2020-2021, elle est également boursière du Centre Heyman. Son deuxième livre, Disalienation : Politics, Philosophy, and Radical Psychiatry in Postwar France, est à paraître en 2021 chez University of Chicago Press.

Cet événement est organisé par la Maison française de Columbia et co-parrainé par la Society of Fellows et le Heyman Center for the Humanities, ainsi que le département d'histoire.

Crédit photo : Arthur Bispo do Rosário, Manto do Apresentação, Museu Bispo do Rosário, Rio de Janeiro.